de Saint-Hippolyte du Fort et d'ailleurs
La Gazette de Croix-Haute, un quartier de St-Hippolyte du Fort
Rechercher
Le Pont St-Nicolas en 2002 (Gard)

Inondations : sauver les livres !

Inondations, dégats des eaux ... ne jetez pas vos livres !

Les inondations à répétition que nous constatons ces dernières décennies ont des conséquences catastrophiques. Et la perte de vies humaines est la plus terrible.

Mais ils sont des domaines où on peut agir, comme par exemple les livres, ceux qui ont subi un dégât des eaux et que l’on croit définitivement perdus.

En tant que professionnelle (1) spécialisée en restauration et reliure de livres, j’ai rédigé quelques conseils simples pour faire les bons gestes, au bon moment.

Voici ce qu’il est possible de faire, et ce qu’il ne faut pas faire !

Livres tres mouillés > les congeler

Congélation immédiate et dans l’état, mais après avoir emballés les ouvrages sous sacs individuels en plastique (les sachets alimentaires conviennent parfaitement).

Faites plutôt de petits paquets, plus maniables et faciles à stocker, avec si possible une étiquette d’identification.

La congélation stoppe les dégradations, vous aurez plus tard le temps de sécher vos livres un par un (et vous avez sûrement bien d’autres problèmes urgents à régler si vous avez été inondés).

La lyophilisation (2) donne de très bons résultats pour le séchage, mais son coût est élevé et convient pour de grandes quantités.

Pour des livres demi-secs

Placer le maximum de buvards blancs (et à pH neutre de préférence) entre les pages, les changer très souvent, tourner les pages régulièrement. Attention, le papier mouillé est extrêmement fragilisé ! Vous pouvez également utiliser un sèche cheveux. Prudence : dans tous les cas faites des essais avant.

La mise sous vide d’air peut, à ce stade, être une excellente solution d’attente. Le micro-ondes a parfois donné de bons résultats (sans garantie)

Lorsque le papier est bien sec

Frotter délicatement les traces de boues avec une petite compresse propre, faites un défroissage minutieux avec un fer à repasser (tester la température avant) et réparez les déchirures avec un peu de colle d’amidon et du papier japon (papier de soie).

N’utilisez pas de rubans adhésifs ! Ils dégradent le papier de manière irréversible : consultez un relieur-restaurateur professionnel qui établira un devis préalable.

Important ! Surveillez vos documents après

Si des taches colorées (moisissures) font leur apparition, avec une odeur de “cave”, il faut les isoler et les faire désinfecter rapidement par un professionnel.

Si des pages restent collées entre elles 

L’ultime recours consiste à re-humidifier entièrement le papier, puis procédez comme indiqué plus haut. Là encore, la plus grande prudence est recommandée, surtout pour le papier glacé et les photos qui sont très difficiles à remettre en état.

Bon courage.

Muriel Maire 12 mars 2024

(1) A la retraite désormais. Contacter la Gazette pour infos

(2) Lyophilisation : opération, très particulière, qui ne peut être réalisée que par des spécialistes et uniquement sur des documents encore congelés.

Visite d'un atelier de reliure et restauration à Uzes
error: Content is protected !!
Retour en haut